Réussir l’installation d’un hôtel à insectes.

Vous venez d’acquérir un hôtel à insectes, la nature vous en remercie, pour les autres, il n’est pas trop tard (Cliquer ici)

Si vous voulez voir rapidement votre hôtel à insectes occupé, il vous faudra mettre toutes les chances de votre côté. Il ne suffit pas toujours d’installer votre cabane à insectes où elle vous parait la plus adéquate, un certain nombre de règle facilement applicable vous assurerons une bonne occupation au fur et à mesure des années. L’exposition, l’usage de produit phytosanitaire, le temps, la présence de nourriture, sont autant de paramètres à prendre en compte.

 

Orienter, au chaud !                                                                                                                   

Le printemps et ces premiers rayons de soleil apparaissent, jardiniers et autre passionnés sorte de leur torpeur pour se préparer aux premières chaleurs.

Tout comme nous, les insectes susceptibles de venir loger dans votre cabane ont besoin d’un ensoleillement important. La chaleur est indispensable au maintien de leurs activités et au bon développement de leurs larves. Les zones recouvertes de végétations hautes, ombragées, humides et froides ne sont pas propices à la présence des insectes. De plus, l’humidité permanente est néfaste à l’ossature en bois de la cabane à insectes.

Un secteur ouvert facilitera notamment les allés et venus des abeilles sauvages, ainsi que vos observations. Les milieux secs et chauds disposent d’une végétation basse mellifère constituant la principale source d’énergie de nombreux insectes. La chaleur accumulée par l’hôtel à insectes pendant la journée offrira un refuge nocturne idéal aux coccinelles, forficules ou autres chrysopes.

Il est donc indispensable de privilégier une exposition chaude à l’abri des vents dominants, de l’humidité et de la végétation haute, une orientation Sud / Sud-Est reste idéale.

Rappel : Le soleil se lève à l’Est et se couche à l’Ouest !

 

Jamais loin du resto ni du bistrot !

Il fait beau et chaud, le barbecue entre amis accompagné d’une bonne bouteille de rosé n’est pas qu’une préoccupation humaine, les insectes ont eu aussi besoin quand les beaux jours arrivent, de s’alimenter ou plus précisément d’alimenter leurs petits.

Il est donc indispensable d’installer votre cabane non pas à côté du barbecue mais à proximité de leurs garde-manger. Fleurs, fruits, buissons, arbres, haies sont autant de lieux où les insectes pourront butiner, chasser ou se cacher pendant la journée. Certaines abeilles sauvages comme les Osmises ont besoin de remplir leurs cellules d’élevage d’une grande quantité de pollen. Certaines guêpes les remplissent avec d’autres insectes (pucerons, araignées,…) chassées autour de l’hôtel.

Pour fabriquer ces cellules ou un nid douillet, les insectes ont besoin d’une grande quantité d’eau et de cellulose (bois). Il n’est pas rare de voir certaines abeilles ou guêpes récolter de la fibre de bois sur le toit de la cabane à insectes ou boire directement dans la citerne de récupération des eaux de pluies.

La proximité d’un resto et d’un bistrot est donc indispensable !

 

Pas de produit phyto !

A l’heure où les géants de l’industrie chimique voient leurs réputations entachées de nombreux scandales, nul besoin de s’éterniser sur le sujet.

L’utilisation de ces produits phytosanitaires à proximité de l’hôtel à insectes et de leur garde-manger est à proscrire !

 

Bien orienter, à boire, à manger, vous n’avez plus qu’à laisser le temps accomplir son œuvre !

Laisser un commentaire